Bidon-village-typique-ardeche-2

Lorsque l’on entend le nom de ce village pour la première fois l’on ne peut que sourire ! Or ce nom s’explique par le fait que la nature a créé ici une réserve d’eau naturelle : une doline, la plus importante d’Europe d’ailleurs. A n’en point douter, Thalia, la florissante muse de la poésie pastorale s’est penchée sur ce paysage parsemé d’oliviers, d’amandiers et de mûriers séculaires. A la sortie du village se cache une pierre mystérieuse : il s’agit d’une pierre à cupules datant du néolithique. Si on ignore tout de l’usage de ces réalisations elles n’en restent pas moins les témoins muets de pratiques préhistoriques communes à toute l’Europe. Les dolmens de la plaine d’Aurèle sur les hauteurs prolifèrent dans la garrigue mais le plus célèbre et le plus gros de l’Ardèche se situe au lieu dit « Champvermeille », signalé par un panneau au bord de la route de Saint-Remèze.