Cover

Saint-Montan, village de caractère

Email to someoneShare on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+Pin on Pinterest

Il est des lieux d’histoire, des lieux singuliers, des lieux de mémoire, des lieux de beauté… Saint-Montan est tout cela dès le premier regard, c’est comme une révélation.

Un village médiéval sur son piédestal

En quittant la RD86 entre la cité de Viviers et Bourg-Saint-Andéol, une petite route nous extrait de la Vallée du Rhône pour rejoindre l’intérieur des terres. A peine 3 kms plus loin, le fier village de Saint-Montan campé sur son piédestal du rocher de l’Agache nous apparait telle une sentinelle bienveillante. Souvent illuminé par le profond soleil du sud Ardèche, ses façades ocres se détachent du calcaire des roches qui ont servi à sa construction. Saint-Montan est classé Village de Caractère, parmi les 21 d’Ardèche.

saint-montan-medieval-ardeche

Une véritable renaissance

village-de-caractere

Ce village qui était condamné dans les années 70 est aujourd’hui un des plus beaux du sud Ardèche. Il va sans dire que sa reconstruction doit son salut à une poignée d’hommes et de femmes passionnés. Quel meilleur augure qu’une association de personnalités au fort tempérament pour relever des ruines ? D’abord réunis autour d’un projet de restauration d’une chapelle, Saint-André de Mithroys. La réussite de cette entreprise a mobilisé les volontés qui ont cru en leurs mains plutôt qu’à la fatalité, alors qu’on les avait prévenus : « le vieux bourg n’est bon que pour les bulldozers ». Qu’à cela ne tienne, l’avenir a prouvé qu’ils ont bien fait. Le village a été remonté pierre après pierre par plus de 20 000 bénévoles locaux et internationaux notamment l’été grâce à des chantiers de jeunes. Et aujourd’hui bien planté sur son éperon rocheux, le castrum a fière allure.

De points de vue en coins de rue

C’est un ermite du Ve siècle, Montanus, qui a donné son nom au village. Cet ermite aurait trouvé un refuge de paix dans une petite grotte dans les petites gorges sinueuses du Val Chaud. La source qui sort encore aujourd’hui à la sortie du village serait réputée pour guérir les fièvres… mais pas de l’envie d’être curieux ! Alors place aux songes !
Du donjon à l’esplanade du château, de San Samonta à Sainte-Marie Madeleine, des maisons seigneuriales aux caves d’artistes, de la source du Portalet au ruisseau d’Eylieux, des moulins aux puits de Coquillon, des points de vue remarquables aux coins de rue en calade, des terrasses des cafés aux petits restaurants intimes, se perdre à Saint-Montan reste un privilège accessible à tous.